Bruno Pradet invente dans cette pièce un univers sans machine ni décor, où la seule mécanique visible est celle des corps, sculptés par la lumière.

Sur le plateau, une petite communauté de gens emportés dans le tourbillon vertigineux d’un système planétaire qui aurait perdu la raison, trouvent leur place dans le lien qu’ils tissent avec l’autre. Reliés par une indéfectible pulsation commune, les sept interprètes forment un groupe compact dont la géographie intérieure n’a de cesse de se décomposer pour se reformer l’instant d’après.

Ce sont bien les corps qui vibrent à l’intérieur de cet univers singulier, inventant le langage de leurs échanges, fabriquant des danses rituelles portée par une musique captivante et pleine d’énergie.

Une pièce au souffle puissant, envoûtante et revigorante !

Chorégraphie : Bruno Pradet

Interprétation : Christophe Brombin, Lucille Daniel, Céline Debyser, Jules Leduc, Thomas Regnier, Claire Vuillemin, Loriane Wagner

Création et arrangements musicaux : Yoann Sanson

Création lumière : Vincent Toppino

Crédit photo ©Alain Scherer