Festivals

Cyril Mokaiesh regarde droit dans les yeux son époque – notre époque.

Dans son nouvel album, il y a le désamour, le vertige, l’insomnie, mais aussi l’élan, la solidarité, la tendresse, l’enfance, la fraternité. Et la saine colère contre l’ordre du monde dont on voudrait nous faire croire qu’il est juste.
Cyril écrit dans la ville. Il marche des heures, s’arrête dans un bistrot pour laisser ses mots sur le papier, repart, s’attarde, revient et il en résulte des textes qui foudroient les illusions et les désespoirs traversant les sociétés comme ils traversent chaque conscience.

 

Dans le cadre d’Attention les Feuilles !

Crédit photo ©Vincent Flouret, Roger Fusciardi